Contact
Close

Contact

Pourriez-vous répondre aux questions ci-dessous ? Nous pourrons vous répondre ainsi plus rapidement. Merci d'avance.

Vous êtes indépendant, exercez une profession libérale, démarrez ou dirigez une petite entreprise locale. Rendez-vous sur notre site dédié aux professionnels.

Vous êtes un particulier ? Rendez-vous sur notre site dédié aux particuliers .

Votre entreprise / organisation est-elle cliente de BNP Paribas Fortis ?

Mon organisation est servie par un chargé de relation :

Votre message

Tapez le code indiqué dans l'image :

captcha
Check
La Banque traite vos données à caractère personnel conformément à la Déclaration Vie Privée de BNP Paribas Fortis SA.

Merci

Votre message a bien été envoyé.

Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Retour à la page en cours›
Actualités

16.05.2019

‘Trends CFO of the Year’: une édition exceptionnelle !

Catherine Vandenborre, CFO de l'opérateur de réseau Elia, a été sacrée 'Trends-CFO of the Year 2019' ce 15 mai. Ce prix, qui en est à sa 8e édition, salue le professionnalisme et les compétences managériales d'une directrice financière particulièrement talentueuse. En 2018, elle a piloté avec succès l’augmentation de la participation d'Elia dans 50Hertz, son homologue allemand : une opération remarquable. Elle succède à Birgit Conix, CFO de TUI Group.

L'acquisition audacieuse réalisée fin 2018 par Aedifica, le spécialiste de l'immobilier de santé, d'un portefeuille de 92 maisons de repos en Grande-Bretagne détenu alors par le fonds d'investissement américain Lone Star a convaincu le jury. Grâce à cette opération d’un montant de 450 millions de livres sterling, le groupe bruxellois renforce sa position d’investisseur européen dans le secteur de l'immobilier de santé et remporte la première édition du prix " Trends-Deal of the Year ".

Catherine Vandenborre sacrée ‘CFO of the Year 2019’

L’entourage de Catherine Vandenborre, 48 ans et originaire du Brabant Wallon, la décrit comme une femme très intelligente, une travailleuse acharnée et une personne qui voit large. Entre 2005 et 2012, elle a été CEO de plusieurs filiales d'Elia et, en 2014, accède à la fonction de CFO du groupe qui gère le réseau de transport d’électricité en Belgique (Elia) et dans le nord-est de l'Allemagne (50Hertz). Son principal objectif est de créer de la valeur pour l'entreprise et ses actionnaires tout en œuvrant dans l’intérêt de la société. Le jury a été particulièrement convaincu par le rôle clé joué par Catherine Vandenborre et son équipe dans la double transaction qui a permis à Elia de prendre le contrôle total de l’entreprise allemande 50Hertz, s’appuyant notamment sur la banque d'investissement allemande KfW, un partenaire local solide. Les débats sur le climat, la mobilité ou la transition énergétique qu'Elia entend de réaliser au cours des prochaines années lui tiennent particulièrement à cœur.

Win-win

L'acquisition en 2018 des 40 % des parts qu'Elia ne détenait pas encore dans sa filiale allemande 50Hertz est un exploit remarquable. Pour le réussir, Catherine Vandenborre a créé la confiance nécessaire en écoutant et en discutant beaucoup. Elle est parvenue à démontrer que toutes les parties sortiraient gagnantes de l’opération. En maintenant la participation de cette infrastructure, essentielle pour l'Allemagne, entre les mains des Européens et en vendant 20 % des actions à la KfW, une banque publique allemande détenue à 100 % par le gouvernement allemand, Elia a réalisé son objectif : créer un ancrage local. Une décision tout à fait réfléchie, car Elia dispose désormais d'un partenaire local solide et disposé à investir dans 50Hertz. Cette acquisition crée en outre de la valeur tant pour l'entreprise que pour ses actionnaires. Le rendement de 50Hertz, qui possède un réel potentiel de croissance, est supérieur à celui des activités belges d'Elia. Tout profit donc pour le dividende de ses actionnaires. Enfin, Elia a l’opportunité d’acquérir de nouvelles connaissances dans le fonctionnement efficace d'un réseau électrique alimenté par des sources d'énergie renouvelables. Les consommateurs et les entreprises belges pourront en récolter les bénéfices à long terme.

Financement innovant

« Le financement de cette acquisition est le résultat d’un véritable travail d'équipe », insiste la CFO.

Avec ses collaborateurs, elle a réussi à trouver pas moins de 2 milliards d'euros en seulement quatre mois. Ensemble, ils ont imaginé trois sources de financement : une émission obligataire traditionnelle pour un montant de 300 millions d'euros, l’émission d'une obligation hybride pour 700 millions d'euros et enfin la revente de 20 % de 50Hertz à la banque KfW pour un milliard d'euros. Les obligations hybrides, qui s’apparentent à des actions, ont constitué une innovation pour Elia, mais surtout, lui ont permis de préserver sa solvabilité.

Aedifica réalise le ‘Deal of the Year‘

En décembre 2018, Stefaan Gielens, CEO d’Aedifica créait la surprise en annonçant l’acquisition d’un portefeuille immobilier de 92 maisons de repos en Grande-Bretagne détenu jusqu’alors par le fonds d'investissement américain Lone Star. Montant de la transaction : 450 millions de livres sterling (environ 520 millions d’euros). Désormais, l'investisseur immobilier dans le secteur de la santé est actif sur quatre marchés en Europe: Belgique, Pays-Bas, Allemagne et Grande-Bretagne. L'entreprise, fondée en 2005, ne compte pas s’arrêter là et investit massivement dans la poursuite de sa croissance. Ainsi, Aedifica a réalisé une augmentation de capital de 418 millions d’euros au début de ce mois.

Stefaan Gielens : « Notre acquisition britannique ne fait que souligner la nécessité de renoncer aux activités non essentielles. Des désinvestissements sont en cours. Nous serons le premier investisseur européen dans le secteur de l'immobilier de santé coté en bourse, probablement avant l’été. Un exploit dont je suis très fier.».

Partnership

Depuis 2012, BNP Paribas Fortis et Roularta récompensent les performances exceptionnelles d'un CFO (H/F) d'une entreprise issue du Top 500 belge. Le prix ‘Trends CFO of the Year’ met en lumière le rôle crucial joué par les CFO dans le développement financier et stratégique de leur entreprise. Pour la première fois, Trends décerne également le trophée " Deal of the Year ". Cette nouvelle distinction met à l’honneur une opération particulière – fusion et acquisition, introduction en Bourse, augmentation de capital, placement privé, etc. – dans laquelle une entreprise belge s’est particulièrement distinguée dans le courant de l’année 2018. Une façon de récompenser le leadership stratégique et financier.

Lisez les interviews complètes de Catherine Vandenborre, CFO d'Elia et de Stefaan Gielens, CEO d'Aedifica.

Source : Trends-Tendances

Actualités

25.08.2022

BNP Paribas Fortis Private Equity investit dans AstriVax

Grâce à un capital de départ de 30 millions d’euros, l’entreprise biotechnologique de Louvain AstriVax pourra poursuivre le développement de ses vaccins. Il s’agit du montant initial le plus élevé jamais récolté par une spin-off de la KU Leuven. BNP Paribas Fortis Private Equity figure parmi les investisseurs de cette entreprise belge innovante, qui pourra désormais passer à la vitesse supérieure.

Relever les défis de la vaccinologie

AstriVax se concentre sur le développement de vaccins innovants, tant à des fins préventives que thérapeutiques. Avec le capital de départ levé, l’entreprise développera cliniquement son premier vaccin thermostable contre la fièvre jaune et mettra au point ses candidats vaccins contre le virus de la rage et l’hépatite B chronique.

Pour ce faire, l’entreprise s'apprête à lancer une plateforme de vaccins « plug-and-play » très innovante, basée sur le travail pionnier de ses cofondateurs, le professeur Johan Neyts et le docteur Kai Dallmeier de l’Institut Rega de la KU Leuven. AstriVax entend ainsi concevoir et produire des vaccins plus rapidement et de manière plus rentable. Son objectif consiste à combiner une protection à long terme avec une production thermostable qui ne nécessite pas de refroidissement. Les vaccins seront ainsi facilement accessibles aux patients, y compris dans les régions tropicales et subtropicales.

Un travail scientifique révolutionnaire à finalité sociale

Outre BNP Paribas Fortis Private Equity, PMV, Thuja Capital, Ackermans & van Haaren, OMX et le fonds Gemma Frisius de la KU Leuven participent également à ce financement (emmené par V-Bio Ventures et Fund+).

« Ces dernières années, l’Institut Rega et son équipe ont fourni un extraordinaire travail scientifique qu’ils peuvent désormais convertir en précieux produits médicaux. Investir dans des entreprises innovantes défendant une vision sociale forte et recelant un potentiel prometteur s’inscrit parfaitement dans notre stratégie Private Equity », explique Raf Moons, Head of BNP Paribas Fortis Private Equity.

Lisez le communiqué de presse complet.

Découvrez-en davantage sur Private Equity.

Actualités

06.05.2022

Le CFO et le Deal de l’Année bientôt dévoilés

Le mercredi 1er juin, nous saurons qui succédera à Ingrid Daerden, CFO d’Aedificia, en devenant le ou la 11e « CFO de l’Année ». Par ailleurs, le jury désignera le « Deal de l’Année » parmi les cinq deals sélectionnés.

Le CFO de l’Année

Pour la onzième fois, Trends-Tendances et BNP Paribas Fortis veulent mettre à l’honneur les réalisations d’un directeur financier belge. Pour nommer le CFO de l’année, le jury est attentif aux connaissances professionnelles des lauréats, à leur leadership, à leurs qualités en matière de gestion du personnel et à leur contribution à la mise en œuvre de la stratégie de l’entreprise pour laquelle ils travaillent.

Les lauréats au titre de « CFO de l’Année » de Trends-Tendances sont :

  • Kristiaan De Beukelaer (Mediahuis)
  • Karim Hajjar (Solvay)
  • Maud Larochette (N-Side)
  • Geert Peeters (Greenyard)
  • Johan Vankelecom (Belfius)

Découvrez le portrait des lauréats et lauréates

Le Deal de l’Année

Pour la quatrième fois, le « Deal de l’Année » est également récompensé. Toutes les fusions, acquisitions et opérations en capital impliquant une société belge en 2021 peuvent remporter le titre. Le critère le plus important est la plus-value financière et stratégique générée par l’opération pour les parties prenantes.

Les lauréats au titre de « Deal de l’Année » de Trends-Tendances sont :

  • Argenx
  • AVH/CFE/Deme
  • Crelan
  • D’Ieteren Group
  • Recticel

Découvrez plus de détails sur ces deals

Les noms des gagnants seront dévoilés le 1er juin, à Brussels Expo. C’est Lars Machenil, CFO du Groupe BNP Paribas, qui fera le discours d’ouverture. Il parlera de finance verte et de l’importance de la durabilité comme axe stratégique pour une entreprise et dans un contexte financier.

Nous souhaitons d’ores et déjà bonne chance à chacun et chacune des candidats ! Car récompenser et encourager les acteurs de notre économie, c’est ça aussi, le Positive Banking.

 

(Source : Trends-Tendances)

Actualités

14.04.2022

BNP Paribas Fortis Private Equity investit dans Van de Velde Pipe Inspections & Solutions

BNP Paribas Fortis Private Equity est entré dans le capital de Van de Velde Pipe Inspections & Solutions. L’entreprise de Lier propose un guichet unique pour toutes les solutions de tuyauterie.

La force de Van de Velde est de proposer une solution complète : entretien, inspection, conseils, nettoyage, rénovation et réparation de toutes sortes de conduites, tubes, tuyaux, cuves de stockage et égouts. Grâce à leur approche axée sur les solutions, à leur service qualitatif et à l’utilisation de techniques et de matériaux modernes, ils sont devenus un acteur de premier plan et avant-gardiste dans leur niche.

L’entreprise mise pleinement sur les nouvelles technologies et la digitalisation. Ils proposent ainsi un nettoyage robotisé et utilisent des drones pour les inspections. Le management expérimenté se concentre sur des projets à haute valeur ajoutée qui requièrent une expertise spécifique et du matériel technologique de pointe. Grâce à cette vision tournée vers l’avenir, Van De Velde ose sortir des sentiers battus et l’entreprise peut largement consacrer son savoir-faire et ses solutions à de nombreuses applications dans divers secteurs.

« Van de Velde Inspections est une entreprise innovante qui possède un fort potentiel de croissance et un management solide avec une excellente vision. Cet investissement démontre que nous ne misons pas uniquement sur les entreprises corporate », explique Raf Moons, Head of BNP Paribas Fortis Private Equity. « Private Equity investit de plus en plus dans les PME. Des entreprises telles que Van de Velde Inspections constituent un élément essentiel de notre tissu économique belge et c’est avec plaisir que nous nous y joignons. »

Découvrez-en davantage sur Private Equity

Lisez également l’article paru dans De Tijd le 13 avril 2022 (uniquement en néerlandais)

Actualités

22.02.2022

Un crédit durable de 500 millions d’euros pour Umicore

Les intérêts payés sur ce crédit, dont BNP Paribas Fortis est le «Sole Sustainability Coordinator», varieront en fonction de la réalisation d’objectifs environnementaux et de gouvernance.

Umicore, acteur mondial spécialisé dans la technologie des matériaux et du recyclage, a décidé de lier le coût de sa ligne de crédit renouvelable à la réalisation d’objectifs de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre et de promotion de la diversité. La marge d’intérêt du crédit variera en fonction du respect de critères précis. Le crédit est accordé pour une durée de base de cinq ans par un consortium de 13 banques. BNP Paribas Fortis coordonne la partie liée à la durabilité en tant que « Sole Sustainability Coordinator ».   

Umicore liera sa marge d’intérêt à deux objectifs majeurs :

  • la réduction de ses émissions de gaz à effet de serre (scope 1 et 2) de 20% en 2025 et de 50% en 2030;
  • avoir 35% de femmes à la direction de l’entreprise d’ici 2030, et atteindre la parité hommes-femmes dès que possible.

Le SLL: une percée majeure dans la finance durable

Lorsqu’une entreprise souscrit un crédit à impact positif, ou « Sustainable Linked Loan » (SLL), le montant des intérêts qu’elle paie sur son crédit dépend d’indicateurs précis liés à des objectifs environnementaux, sociaux et/ou gouvernementaux (ESG). Ces indicateurs sont définis conjointement par l’emprunteur et le prêteur. En s’engageant de la sorte, l’entreprise qui emprunte démontre le sérieux de ses ambitions en matière d’ESG.

Accompagner notre clientèle vers un avenir durable

« Pour toute entreprise qui cherche aujourd'hui à atteindre les objectifs de développement durable des Nations Unies, le marché du financement a rarement été aussi intéressant », souligne Didier Beauvois, Head of Corporate Banking et Member of the Executive Board BNP Paribas Fortis. « Je suis fier qu’Umicore ait choisi BNP Paribas Fortis pour mettre en place son premier prêt lié au développement durable afin de soutenir ses ambitions d’atteindre la neutralité carbone et de favoriser la diversité des genres. Ce Sustainability Linked Loan est un exemple clair de la manière dont nous, et les banques syndiquées que nous représentons, entendons servir nos clients pour un avenir plus durable. »

En savoir plus

Lisez le communiqué de presse complet

Découvrez notre approche durable et la manière dont nous accompagnons nos clients

Actualités

See all news

Discover More

Top